Comment louer un distributeur de boissons pour son entreprise

Avant de louer un distributeur boissons dans votre entreprise il est nécessaire de bien vous renseigner afin que ce matériel soit à la fois rentable et adapté.

Avant de louer un distributeur boissons

Avant d'envisager l'installation d'un distributeur de boisson, il faut vous assurer que l'espace prévu sera suffisamment large pour laisser la libre circulation aux personnes et au matériel utilisé dans le cadre de l'activité professionnelle. Un raccordement au réseau d'eau s'avèrera nécessaire pour les boissons chaudes, comme le thé, café, chocolat chaud et soupes.

Louer un distributeur de boissons : les diverses options

Dans le cadre d'une location de distributeur de boissons, l'entreprise a le choix entre 2 options. Celle de la gestion totale qui reste la formule la plus répandue et celle de la location sous forme de loyer à un organisme de financement.

Dans le cas de la gestion totale ou complète, le matériel est mis en dépôt gratuit dans les locaux de la société mais reste la propriété du prestataire. Il a à sa charge l'entretien, l'approvisionnement régulier et la maintenance. Le prestataire est rémunéré sur les consommations. Ce type de location est intéressant pour l'entreprise comme pour le prestataire dès lors qu'il existe un nombre important de salariés, au minimum 40. L'entreprise devra s'entendre auparavant sur le prix unitaire des boissons mais peut apporter une participation financière et négocier ainsi des contenances plus grandes. Si l'entreprise ne désire pas participer, l'exploitation du distributeur ne lui coûtera rien.

Si l'entreprise compte moins de 40 salariés, il est préférable de choisir un dépôt de machine à café ou un autre service de cafétéria de bureau dont la gestion s'effectue de la même façon.

L 'entreprise peut choisir la formule de l'auto-gestion en leasing. Cette formule est idéale si l'achat d'un distributeur ne se justifie pas et si l'effectif de l'entreprise est insuffisant pour la mise en place d'un dépôt gratuit par un prestataire. Le loyer d'une machine est payé à un organisme de financement et en contre-partie, l'entreprise récupère le prix payé pour les consommations. Cette formule est intéressante car les loyers sont déductibles des budgets de fonctionnement.

Besoin de conseils avant de choisir votre distributeur automatique ? Remplissez le formulaire en haut de la page !

Partagez cet article :